Le mois d’avril au Haras

Côté courses

L’effectif de l’écurie Richard Ortega compte une nouvelle tête : Edelweissima (Quido du Goutier x Quisganara (Bassano)) 17.570€, bien placée aux gains mais qu’il faudra faire souffler avant de la reprendre cet été. C’est une jument qui a montré de belle choses dans le Centre-Est.

Retour sur les pistes pour un des derniers arrivés, Dix Huit Brumaire (Nice Love x Harmonie Castelets (Sancho Pança)) avec une 7ème place à domicile à Castelsarrasin avec Manu Criado. Il réalise une course sérieuse mais manque encore de jus pour mieux faire. Il devra encore monter en condition pour se montrer à son avantage. Mais bonne nouvelle, il annule ses 4 zéros.
La course est disponible sur letrot.com.

Passage raté pour Faust (Torino d’Auvillier x Saga de la Basle (Islero de Bellouet)) aux qualifications à Bordeaux. Dans le bon tempo mais fautif, ce grand cheval (1m75 au garot) manque encore de force mais montre un potentiel intéressant qui devrait augurer d’un bel avenir si tout va bien.

Côté éLEVAGE

Gewurztraminer (The Best Madrik x Mazarina (Goetmals Wood)), a repris l’entrainement et se montre plaisant pour ses quelques sorties. Clairement pas un précoce, il est enfin devenu “mâle” et commence a prendre en masse et en bouche 🙂 . On va continuer gentiment avec lui sans se presser pour lui laisser le temps de venir.

Eminence Jet (Love You x  Mazarina (Goetmals Wood)) a été confirmée, aujourd’hui, pleine à 15 jours d’Orlando Vici. Voilà une super nouvelle, on croise les doigts !

Mazarina (Goetmals Wood x Razzia (Corlay)) devrait mettre bas dans les heures à venir d’un ou une Saxo de Vandel. Déjà 15 jours de retard, nous trépignons d’impatience.

Dans nos jumelles

Comedy Jet (Jag de Bellouet x Mazarina (Goetmals Wood)) continue d’aligner les bâtons et dépassera bientôt son frère pour devenir le produit de Mazarina ayant engendré le plus de gains. Aujourd’hui elle atteint déjà les 145.790€. Elle s’est imposée au Croisé Laroche le 14 avril avant de répéter 15 jours plus tard à La Capelle. Toujours avec une facilité déconcertante, elle bat au passage Crêpe de Satin placé Gr3.
La course est disponible sur letrot.com.

Flying Jet (The Best Madrik x Mazarina (Goetmals Wood)) courrait également sur le même hippodrome que sa sœur le 29 avril avec moins de réussite. Accrochant une 6ème place, il s’est de nouveau montré fautif avec un départ au galop. Ça reste correcte pour Flying, propre frère de Gewurztraminer, qui, j’en suis persuadé, gagnera sa course dans l’été. Il faut qu’il prenne en force, confirmant l’impression que nous offre Gewurz.
La course est disponible sur letrot.com.

Le mois de mars du Haras

Mars se termine et l’hivers aussi, enfin dans les faits parce que la pluie et la grisaille persistent même dans le Sud-Ouest.

Côté courses, l’effectif se renouvelle avec l’arrivée de Dix Huit Brumaire (Nice Love), un hongre qui va reprendre gentiment le chemin de l’entrainement, doucement et au moral pour courir cet été. L’ont suivi Faust (Torino d’Auvillier) et Glory (Quick Wood) non qualifiés. Coeur du Granit (Jasmin de Flore) est au repos suite à une alerte en fin d’année et Gewurtraminer (The Best Madrik) est au repos après deux mois de travail pour prendre de la force.

Côté élevage, Mazarina est partie en fin de mois en Normandie pour pouliner de Saxo de Vandel, attendu pour deuxième quinzaine d’avril. Heurazia (Coktail Jet) continue de grandir gentiment. On attend de bonnes nouvelles d’Eminence Jet qui tarde à tomber en chaleur et la météo n’est pas avec nous.

Les filles et fils de Mazarina, Comedy Jet et Flying Jet ont couru, deux courses pour autant de victoires pour la fille de Jag de Bellouet qui continus d’impressionner et qui a explosé son record le passant à 1’14″0 sur 2.450m. Flying Jet pour ses début a été disqualifié au départ. Il s’est repris avec une 5ème place que je juge bonne. Il est à suivre avec attention pour sa prochaine sortie car sans sa faute dans la ligne droite, le fils de The Best Madrik aurait joué les premiers rôles.

En espérant que les belles promesses arrivent avec le beau temps pour ce mois d’avril.

La famille en piste

Notre matrone Mazarina comptera ce lundi 05 mars deux de ses petits en piste. Nous garderons un oeil sur Comedy Jet qui va essayer de reprendre sa marche en avant après une faute dans la ligne droite alors qu’elle luttait pour la victoire à Enghein il y a 15 jours.  Pas parmi les plus riches, elle devrait courir pour gagner avec Eric Raffin à Caen.

L’attraction sera au Croisé-Laroche avec les grands débuts de Flying Jet, propre frère de Gewurztraminer et donc fils de The Best Madrik. Il aura fort à faire avec le 3/4 frères de Village Mystic. On attend avec attention cette course pour jauger le dernier produit de Mazarina en course provenant de l’élevage Dubois.

Comedy Jet is back

Comedy Jet, fille du grand Jag de Bellouet et de Mazarina a ouvert son compteur à Vincennes de fort belle manière. Tête et corde à la manière des forts pour une Comedy qui semblait déclassée.

Toujours plaisant de voir les produits de notre Matrone en course. D’après son entraîneur, elle ne devrait pas s’arrêter là.

La course est disponible sur letrot.com

Les dernières nouvelles de l’écurie

Peu d’actualités ces dernières semaines, et encore moins de bonnes nouvelles. La vie des courses et encore plus la vie des petites écuries.

Eminence Jet sort de l’entrainement et est déjà partie rencontrer son futur “mari” Orlando Vici. Ses douleurs et les problèmes associés ont eu raison de sa carrière de course. D’autant plus frustrant que la qualité ne semblait manquer. Par chance son papier nous fait espérer une carrière de poulinière à la hauteur de ses qualités.

Cœur du Granit n’est pas dans sa saison, pas de courses et pas dans une forme éclatante.

Du côté des satisfactions, Gewurztraminer entame son deuxième mois de pré-entrainement et la progression est encourageante. Sa sœur Heurazia grandit gentiment et est une vraie perle au paddock.

Mazarina se porte bien et est entrée dans son dernier trimestre de gestation, nous attendons avec impatience la mise bas.

A suivre.

Abonné aux 8èmes places

Après la 8ème place d’Eminence Jet à Agen pour sa première, cette maudite 8ème place nous a poursuivis en ce début de mois de Novembre.

Coeur du Granit tout d’abord à Beaumont de Lomagne, puis Eminence Jet à nouveau à la maison à Castelsarrasin alors qu’un petit chèque pour les jeunes chevaux peut s’avérer très utile.

Espérons que la série s’arrête vite.

Enfin… Ce fut la bonne pour Coeur

Une semaine après une 9e place à Moulins et une rentrée sérieuse de notre Coeur national. Monsieur remettait ça une semaine plus tard, toujours dans le centre, à Paray Le Monial sur piste.

Sa neuvième place lui a semble t’il fait du bien car, en plus d’être fringant le lendemain, il a pu enchaîner avec une belle course aujourd’hui, et quelle course!

Mené cette fois ci par Franck Jamard, Coeur est parti le plus vite au premier poteau et s’est rapidement fait relayé en tête. Il a pu faire le parcours parfait dans une course avec du rythme et juste derrière l’animateur qui a tenu bon jusqu’au bout.  

Il a fallu une magnifique dernière ligne droite pour que Franck décale son partenaire et l’amène au poteau victorieux d’un bout de museau. Il a rarement eu un parcours aussi fluide et aussi préservé ce qui a semble t’il fait la différence aujourd’hui. Le travail est récompensé. 

La course est disponible sur le site letrot.com.

Autant vous dire que cette victoire à plus que ravie tout l’entourage à une période charnière que laisse espérer à l’écurie et aux propriétaires une suite un petit peu plus sereine. Le travail n’est pas fini et il faudra encore batailler jusqu’au bout pour atteindre les objectifs fixés par la SECF. 

Direction Agen lundi ou Eminence débutera en compétition avec Jean Alain Eliphe au sulky. Il s’agira principalement de savoir où nous en sommes avec notre fille de Mazarina avec qui rien n’est simple. 

Cœur pour espérer

Le seul cheval d’âge de l’écurie reste sur une année 2017 très en deçà des espérances placés en lui et les échéances critiques se rapprochent. Il devrait, si tout va bien, enchaîner les courses pour espérer rester dans le programme l’an prochain. Espérons que notre belle étoile nous suivra sur cette fin d’année.